barre

Lenia Major, auteur jeunesse
| Bibliographie | Contact | Rencontres | Site | Boutique | E book | A paraître |

vendredi 22 février 2019

Animalia, la série continue !

La collection des Mondes d'Animalia s'agrandit !
Le 4ème tome est arrivé, amis fans de licornes !

Dans ce nouvel épisode, la directrice de l'école de Magiterre envoie Siria, Aqua, Myrte et Orion, les Ailes d'Acier, en mission.
Nos quatre amis aux pouvoirs magiques se voient confier la garde d'une jeune licorne. 
Mais l'escorter au travers de terres dangereuses risque de ne pas être de tout repos...
108 pages d'aventure et de rire, pour filles et garçons, à partir de 8 ans !






Et très bientôt, le tome 5 "Les licornes et le monde minuscule" !

jeudi 3 janvier 2019

Trop chou...

Je ne peux résister au plaisir de partager avec vous cette photo que Marie-Laure, la maman d'une petite Camille fan de LORD KEN OTT, m'a envoyée.
Quand ma souris rédige une lettre avec sa sublime enveloppe à l'occasion d'une dent tombée.

J'ADORE ! 
Les petits bonheurs d'être auteur jeunesse, ça n'a pas de prix !


jeudi 20 décembre 2018

Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec ton traîneau tiré par des licornes...

Que veulent les licornes pour Noël ? Vous le découvrirez dans cette vidéo hautement instructive !



Sachez, chers lutins, qu'il n'y a pas que les licornes qui fêtent Noël.
Les souris également sortent sapin, chocolats et petits souliers !

C'est pourquoi je m'associe à Lord Ken Ott, Lady Grapille et la fidèle Rieuse pour vous souhaiter de très belles fêtes  !



mardi 4 décembre 2018

Noël approche, HO HO HO !

Pour attendre Noël, ou glisser sous le sapin, Fusayn vous recommande deux romans premières lectures !
Il les a lus tout seul, parce qu'il a 8 ans, c'est un grand. Mais pour les plus jeunes, papa, maman, papi, mamie ou les frérots et soeurettes peuvent aider !
Il a particulièrement aimé la mouette un peu fêlée et il est tombé amoureux de Lady Grapille, m'a-t-il confié... Je le laisse vous présenter les tomes 3 et 4 des aventures de Lord Ken Ott (les autres sont bien sûr toujours disponibles tout partout !)






 Pour apprendre à lire avec les histoires passionnantes de Lord Ken Ott, la souris des dents de lait. Intrigues, mystère et courage sont au rendez-vous !
Lord Ken Ott, c'est un super agent de la MORDFOR (Mouvement pour l'Obtention et la Récupération des Dents Face aux Obstacles et aux Risques), une super souris des dents de lait. Aujourd'hui, il doit récupérer la dent de Augustin, qui habite dans le refuge des aigles ! En chemin, il va faire une rencontre extraordinaire et vivre une super expérience en aidant le père Noël en personne !



Lord Ken Ott, c'est un super agent de la MORDFOR (Mouvement pour l'Obtention et la Récupération des Dents Face aux Obstacles et aux Risques), une super souris des dents de lait. Aujourd'hui, il doit récupérer la dent de Louis, qui est en vacances au pôle nord ! Mission ardue pour la célèbre souris qui va devoir affronter le froid, le blizzard et les loups !

dimanche 23 septembre 2018

La longue liste des parutions de la rentrée !

Beaucoup, beaucoup de parutions en cette rentrée, depuis la fin août jusqu'à novembre.

J'espère pouvoir vous les faire découvrir en vrai et vous les dédicacer au cours des prochains mois.
Grand recueil, premières lectures, roman à partir de 8 ans, ou roman ado, il y en a pour tous goûts et pour tous les âges ! 
Mais en tout cas, de l'aventure, des rires et des frissons partout !

Je serai à Mouans-Sartoux du 4 au 7 octobre, puis au salon de Montreuil.














mercredi 6 juin 2018

CABALLERO, lauréat du Prix Paul Langevin 2018

Ah, la côte d'Azur...

Ses levers de soleil sur le baie de Cannes,


Son Royal Casino, où deux barrières seulement me séparent de Bond, James Bond.



ET SON PRIX PAUL LANGEVIN !

Vous ai-je dit que Caballero faisait partie de la sélection 2017/2018 des Alpes Maritimes ? Qu'il y a avait plus de 30 collèges participants ? Plus de 500 votants ?
Oui, vraiment, je vous l'ai dit 256 fois ? Vous exagérez les amis, mettons 35 fois...


Le 31 mai, le grand jour est arrivé. Dans le Centre des Congrès de Mandelieu-La-Napoule, les maîtres de cérémonie déclarent ouverte la journée de remise du Prix.



Ils sont presque 600 collégiens et leurs professeurs, le maire, des députés, sénateurs, adjoints à la culture, tout ce qui peut porter costume et tailleur dans les Alpes Maritimes est présent. 
Amélie, l'attaché de presse des éditions Samir et moi avons mis nos belles robes pour faire genre "non non, on n'est pas impressionnées, nous on gère ça super bien, vous savez, tous les samedis soirs, on est chez l'ambassadeur"...
En fait, moi, j'ai les pouèt grave, les mains moites, le cœur qui bat à 403.


Toute la matinée, entre les questions aux auteurs présents (Mikael Thévenot, Ahmed Kalouaz, Xavier-Larent Petit) les collégiens vont enchaîner spectacles représentant les cinq livres en lice, vidéos délirantes à base de trailers ou de parodies d'émissions de téléréalité.
Ils se sont lâchés !
J'ai le grand plaisir de revoir via un court duplex skype les élèves du lycée Lyautey de Casablanca et leur professeur Sylvie Santerne !

 A un moment, quand faut y aller, faut y aller... Il faut l'annoncer, ce lauréat que les collégiens attendent dans une ambiance de Parc des Princes !
Monsieur Leroy, le maire, fait un beau discours pour remercier et encourager les jeunes qui ont participé. Bernard Brochant, patron de Publicis, attend son tour. Du haut de  l'expérience de ses 80 ans, il leur lance "Soyez fous !", recevant une ovation !




ET VOILA ! CABALLERO EST LAUREAT !
(c'était couru d'avance, vu que c'était le seul livre dont le titre rimait avec lauréat. Non ? C'est pas comme ça que ça marche ???)


Bien sûr, je ne suis pas émue du tout, je ne bafouille pas mon discours, je ne mets pas des euh partout...



Si vous voulez voir le désastre, c'est   (clic).
Comme ça, après, vous pouvez dire "vaut mieux qu'elle continue à écrire, vu comment elle parle". Et encore, je n'ai pas chanté !

Avant d'attaquer 290 selfies et plus d'autographes qui m'ont fait croire pendant quelques minutes que j'étais Beyoncé, une jolie photo !



Une interview vidéo, des photos officielles où l'on pourrait penser que j'explique des choses hyper intéressantes, alors que ceux qui me connaissent gloussent à cette idée !



Merci au Département des Alpes Maritimes qui m'ont fourni ces belles photos.

Avant de se quitter, un quizz pour élire le collège qui sait tout sur tous les livres. Les questions sont super pointues. Ils ont retenu des détails hallucinants, ils sont à fond, ils connaissent les romans mieux que leurs auteurs, ils défoncent les buzzers. 
Chapeau les jeunes !



Et puis la journée est finie, le tourbillon s'évanouit, je me retrouve à l'aéroport, avec mon "trophée". 

 Je songe  à me l'accrocher autour du cou, pour jouer à l'auteur célèbre. 
Mais ça ferait peut-être un peu Saint Bernard... et finalement, ce qui importe, c'est la passion des élèves qui ont participé, le fait qu'ils aient lu, aimé, analysé nos livres.
Si ce prix me touche, c'est parce que Caballero représente les valeurs qui m'importent : l'amitié, l'entraide, la résilience, la lutte contre la cruauté infligée aux animaux.
Les élèves l'ont choisi, apprécié, se sont identifiés, c'est un message plein d'espoir pour l'avenir.




 Un immense merci à ceux sans qui cette manifestation n'existerait pas, les bibliothécaires, professeurs, professeurs documentalistes, bénévoles, responsables culturels...
 Et surtout, surtout à Delphine Stella, responsable de la section livre jeunesse de la médiathèque départementale des Alpes Maritimes, qui s'est donnée sans compter tout au long de l'année pour que cette journée finale soit une fête absolue pour les collégiens. Une ambiance de folie comme ça, je n'avais jamais vu.
BRAVO !

Et bravo aussi les jeunes, vous êtes extraordinaires. Je dirai comme Bernard Brochand, "Soyez fous !", 
mais j'ajouterai, suivez l'exemple du héros de Caballero, Genaro :

SOYEZ VOUS !

mardi 29 mai 2018

Prix Paul Langevin... qui sera le ou la lauréate 2018 ? Suspense intenable !

Jeudi au centre des congrès de Mandelieu La Napoule, grande journée de remise du Prix Paul Langevin, devant plus de 500 collégiens, leurs professeurs, monsieur Charles Ange Ginesy, président du département des Alpes Maritimes, et madame Delphine Stella, responsable section livre jeunesse de la médiathèque départementale.
Un très très beau programme en perspective, plein d'émotion, pour une belle sélection de romans et des élèves passionnés que j'ai pu rencontrer pour certains il y a quelques semaines.
Et un duplex avec le lycée Lyautey de Casablanca où j'avais eu la chance d'être reçue. Youpiiiiiii !

CABALLERO sera-t-il lauréat ? Suspense.
Sa grande victoire : avoir été tant lu, avoir ému, avoir mobilisé.