barre

Lenia Major, auteur jeunesse
| Bibliographie | Contact | Rencontres | Site | Boutique | E book | A paraître |

mardi 15 octobre 2013

Drame de la 6ème

Je n'évoque pas souvent ma vie privée, mais aujourd'hui a eu lieu un drame familial.
Mon fils revient avec un 11.5 en français. D'où deux heures de pleurs.
Et pourquoi ce drame ?
Parce qu'il y a eu interro sur le livre que les élèves devaient lire :





Une interro comportant 20 questions sur le livre, un point par bonne réponse. Donc, mon loupiot a eu onze bonnes réponses et demie. Catastrophe, pour lui qui surveille chaque jour sa moyenne.


Voilà ma réflexion : on demande à des élèves de lire seuls un livre à la maison. On leur balance par surprise vingt questions parfois sur des détails du livre, vu qu'il faut noter sur vingt. C'est génial, ça fait vachement avancer le schmilblick et ils en ressortent avec une passion dévorante pour ce livre et, généralisons, pour la lecture et leur cours de français.
Je ne critiquerai pas plus la méthode, j'ai beaucoup de respect et d'admiration pour le corps enseignant.

Mais, S'IL VOUS PLAIT, professeurs qui passez par là, si vous traitez la littérature jeunesse de cette manière, OUBLIEZ mes livres.
Je ne veux pas faire pleurer les enfants. Moi, ce que j'aime entendre, c'est : votre livre, il se lit tout seul. Ton livre, il m'a bien fait rire. Je l'ai adoré, parce que je me suis reconnue dans le héros ou l'héroïne. Ou même, je ne l'ai pas aimé parce que les pirates, les princesses ou les lévriers bleus, ce n'est pas mon truc.

Petit bouchon ou choupinette qui me lis (ou sa maman ou son papa), je me contrefous que tu te souviennes du surnom du copain de la sœur de machin à la page 33, parce que je l'ai oublié aussi.
Si tu as kiffé grave mon histoire, si tu as un regret parce que tu es arrivé à la dernière page, si tu as frémis, si tu es tombé amoureux (se), si tu as envie de lire un autre livre après, parce que tu as "trop" aimé, tu as fait de moi l'auteur la plus heureuse.

NE PLEURE PAS, sauf de rire ou de chagrin avec les personnages.
NE PLEURE PAS A CAUSE DE MOI, s'il te plaît, même si tu as eu 2. Là, c'est  plutôt à moi de pleurer, parce que mon histoire t'aura laissé complètement indifférent. Alors, promis, j'essaierai de faire mieux la prochaine fois. 
Et madame Morgenstern, je pense qu'elle n'a jamais voulu faire pleurer les élèves de 6ème non plus...

1 commentaire:

Mymi Doinet a dit…

Bien d'accord Lenia : la lecture doit rimer avec plaisir, voyage, aventure,
et pas avec cerveau en torture !
Et les top livres de Susie Morgenstern ne sont pas destinés à pas être transformés en pièges à neurones !

Enregistrer un commentaire