barre

Lenia Major, auteur jeunesse
| Bibliographie | Contact | Rencontres | Site | Boutique | E book | A paraître |

jeudi 28 novembre 2013

Tu vois ce que j'en fais... ?

Il faut toujours positiver, voir la vie en rose, avec des petits cœurs et surtout rigoler.

Alors hier, prise d'une envie de rangement, je me suis attaquée à mon trieur à papiers, y retrouvant deux lettres standards de refus d'éditeurs, que la plupart des auteurs, hormis JK Rowling et Jean-Luc Luciani connaissent bien :

Madame, Monsieur, 
Nous vous remercions d'avoir pensé à nous pour envoyer votre manuscrit. Il a retenu toute notre attention. Malheureusement, malgré ses indiscutables qualités, il ne nous a pas paru convenir à notre ligne éditoriale.
Vous assurant de notre plus vive considération,...

Pour les non auteurs, qui croiraient qu'ils étaient vraiment contents et que le manuscrit avait vraiment des qualités, je traduis :

Yo !
Pourquoi tu m'envoies ta daube ? Tu crois que j'ai que ça à faire de lire tes délires ? On n'en veut pas de ton projet de looser. D'ailleurs, on l'a même pas ouvert, tu vois, on te le renvoie nickel chrome même pas griffé, ni plié. On n'a même pas posé notre tasse de café dessus, c'est dire si on te respecte. Allez, ciao, à la relisure (si on s'en fout, ça fait au moins vivre la Poste).

Oui, il arrive que le manuscrit ait l'air de ne jamais avoir été sorti de l'enveloppe, sauf pour se glisser dans une autre.

Songeant à ces histoires de lettre type que signe le stagiaire de 4ème envoyé là parce qu'il n'a pas trouvé de place chez le véto ou à la crèche, et à mes manuscrits encore vierges, j'ai pris une décision qui n'amuse que moi, mais n'est-ce pas l'essentiel, quand on reçoit un non indifférent dans la poire ?

A partir de ce jour, tous les refus types (non mail of course, et ils sont de plus en plus fréquents) seront transformés par mes doigts agiles en origamis mignons.

Voici les deux premiers :



Gentils éditeurs, n'hésitez pas, désormais, à m'envoyer vos refus sur du papier japonais, ça fera tellement plus kawaï sur mon étagère. Soyez joyeux, inventifs, colorés, le monde n'est pas noir et blanc, fidediou !

1 commentaire:

Séverine Vidal a dit…

hahahaha dommage qu'on ne puisse pas faire d'origami avec les mails de refus ;)

Enregistrer un commentaire