barre

Lenia Major, auteur jeunesse
| Bibliographie | Contact | Rencontres | Site | Boutique | E book | A paraître |

mardi 24 mars 2015

Ah, Paris...

Le week-end dernier, j'étais invitée par les éditions Talents Hauts au salon du livre de Paris.
Une première, puisque j'ai plus l'habitude de traîner ma plume et mes paillettes dans les petits salons régionaux que dans les grandes usines de type brouhaha, chaleur et migraine.

D'abord une table ronde sur le thème des aventurières, animée par Fred Ricou.
Il paraîtrait que j'ai dit des choses intéressantes.... mais rien n'est moins sûr quand on note l'air dubitatif de mon voisin, Alessandro Tota !



 
Remarquez également qu'on n'avait qu'une paire de lunettes pour deux, du coup, on alternait celui qui avait le droit d'avoir l'air intelligent.


Après une heure de défense de la cause féminine dans les romans ados, il faut tout de même rendre le micro puisque personne ne voulait entendre ma version de "à vélo, dans Paris, on dépasse les taxis". 

Après, dédicaces. Youpi !
Y a la queue, comme chez Marc Levy (presque).
Bizarre, cette phrase. Je la garde quand même.


Mais, elle vient du moyen-âge, la dame, avec sa plume et son cachet de cire ?
Elle l'a garée où, sa licorne ? Sur sa bague ? Oh, la vache, c'est de la magie !


Et pour finir, clou du spectacle, la dame des flammes entre en piste !
Au feu, les pompiers, le salon qui brûle, au feu, les pompiers, le livre brûlé !


Merci à Mélanie Decourt et Laurence Faron, mes deux charmantes éditrices pour leur accueil... et les photos prises sur le vif !

N'oubliez pas, si vous voulez que je vienne mettre le feu sur votre salon, envoyez-moi un petit mail !
(j'ai dit sur, je n'ai pas dit "dans" votre salon, je ne fais pas la pyromane à domicile, mes petits choux).



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire