barre

Lenia Major, auteur jeunesse
| Bibliographie | Contact | Rencontres | Site | Boutique | E-books |

mercredi 27 avril 2016

Il était une fois une princesse...

Il était une fois des personnes en apparence ordinaires, qui s'appelaient
Ana Maria Orbean


Lucian Orbean, Nelu Neagoe


et Patrice Seiler


Mais laissez-moi vous conter ce qui se passait lorsque les lumières s'éteignaient. 
Elles devenaient absolument EXTRAORDINAIRES, car elles avaient le pouvoir de donner vie à des êtres de bois, de plastique, de boulon, de vieux peigne, de bric et de broc, bref, tout ce que l'on trouve dans le Fatras du Souterratre...

Grâce à eux, les ballerines volaient haut sur les planches, les princes étaient amoureux, avant...


L'ACCIDENT ! Un accident qui écrasa la pauvre Stella, pour la transformer en Miette !



Pauvre Miette, si belle, si adorée, devenue si moche, malgré les efforts de Maindor pour la remettre sur pied.


Pourtant, Miette, même cassée, peut briser des cœurs ! Celui de Joules, par exemple, qui l'aime tant...



qui, pour lui redonner goût à la vie, est prêt à monter un spectacle avec les habitants des Zégouts.



Voyez-vous comme ces gens si simple étaient si magiques, capables de faire jaillir lumière, fumée et confettis pour enchanter les yeux des grands et des petits ?


Puis à un moment, les marionnettes ont raconté leur tragique mais belle histoire, pleine d'espoir. Vous savez, la résilience, tout ça...
La fin est heureuse, il est temps de saluer le public adoré.


Vous croyez que c'est fini, que ces gens vont vous abandonner comme ça, rentrer chez eux, vous oublier, s'éclipser derrière les rideaux tirés ?

Que nenni, il sont généreux, ils sont encore là, pour ceux qui ont ri, crié, chanté, tremblé, applaudi. 
Ils viennent de loin, pour vous emmener dans leur monde, ils ont parcouru 2000 kilomètres, ils ont appris le français.
Ils vont vous expliquer comment on devient magicien, ils vont vous présenter leurs compagnons, que certains croient inanimés... ils vont même vous laisser essayer !


Admirez comme ils font naître le bonheur et le rêve, sur le visage des minots !


Oui, on peut toucher, même gratouiller les souris !!!




La troupe est là, au garde à vous, ils n'ont pas envie que vous partiez ! Hé, les copains, vous reviendrez ?



Même les Rats peurs voudraient recommencer leur show, pour entendre encore les éclats de rire.



Alors, tu vois, Miette, tu as beau être rafistolée, recomposée, un peu mitée, Ana Maria, Lucian, Nelu et Patrice ont su te rendre belle et te faire aimer de centaines, que dis-je de milliers de spectateurs, qui ne t'oublieront jamais.



Et comme Miette, je remercie du fond du coeur les acteurs de la troupe du Théâtre Toma Caragiu de Ploiesti, Radu Dinulescu, leur metteur en scène, Mihal Androne, concepteur des marionnettes et du décor, et mon ami, le si talentueux Patrice Seiler, plasticien et scénographe, d'avoir transformé mon histoire et donné vie à ses personnages. C'est un cadeau inestimable.

Si vous souhaitez rencontrer ces êtres extraordinaires, suivez leur tournée en France, vous ne le regretterez pas, que vous ayez 6 ou 98 ans, je vous le promets !

Venez découvrir :
La princesse mécanique

1 commentaire:

Unknown a dit…

Merci beaucoup au nomme de toute l’équipe du Théâtre «Toma Caragiu» ! J’espère bien que ce spectacle aura une longue vie et qu’il se produira, dorénavant, sur beaucoup de scènes!

Enregistrer un commentaire