barre

Lenia Major, auteur jeunesse
| Bibliographie | Contact | Rencontres | Site | Boutique | E-books |

vendredi 25 novembre 2016

La Maison Eliza est officiellement ouverte !

 C'était mercredi 23 novembre à 15h00 !
La Maison Eliza ouvrait très officiellement ses portes.
Yohan installait les originaux de Caroline Ayrault et Maurèen Poignonec, pour Chichi Poilu et La grande inconnue.



Les coloriages et activités étaient prêts.


 Caroline peignait la vitrine.



Sous l'oeil incrédule des voisins...
Mais oui, madame, quand on est illustratrice, on a le droit ! Il est beau mon ours, non ?


Dis donc, mon petit Boris, on ne t'a jamais appris qu'il n'est pas poli de montrer du doigt en ricanant ?


On ne croque pas non plus les musiciens. N'importe quoi, mon gros Gouzirizis !


Il a bien fallu dévoiler son petit nom ridicule.
Allez, je commence, après tout, c'est ma faute si on se moque de Chichi Poilu !


 Un délicieux goûter attendait les enfants (et les plus grands tout aussi gourmands !).


Notez le détail du Chichi planté dans le moelleux au chocolat ! Il en a de la chance, ce lion !


 Les livres sont bien en évidence, c'est parti, feuilletez !


Le photographe (que je remercie pour ses belles photos) a posé son appareil quelques instants...


Fini de piquer des gourmandises au buffet, tout le monde au boulot, pour dédicaces à gogo et à 4 mains !





Avez-vous remarqué comme Caroline et moi sommes  aidées par nos bagues magiques Chichi ? De quoi réaliser des dédicaces exceptionnelles !


Maurèen, Caroline, Flora, Louloute, Pauline et Yohan, nous étions tous heureux et fiers d'avancer ensemble dans cette belle aventure.
Un immense merci à eux pour ce formidable moment et d'avoir fait une petite place à mon Chichi dans leur catalogue qui promet des merveilles.
 

Et chez Maison Eliza, on a le sens de l'accueil mais surtout de la générosité car...


Alors n'hésitez pas à commander leurs livres pour Noël, Pâques, tous les non-anniversaires du monde, vous ferez des heureux que vous connaissez... ou pas !

1 commentaire:

Enregistrer un commentaire